Présentation
 

 

Des élèves travaillent en orbite,

Un groupe d'élèves du Séminaire de Floreffe, va étudier les micrométéorites et des estuaires grâce au premier satéllite Belge PROBA.

Dix huit élèves de quatrième, cinquième et sixième secondaire du Séminaire de Floreffe ont la tête dans les étoiles ou plus exactement en orbite. Ce groupe de passionnés de l'espace s'est lancé dans un projet pour le moins conséquent. Il va participer de manière active et scientifique à la mission du satéllite Belge PROBA. Tout a commencé en octobre de l'année passée. Miguël Dhyne, un ancien élève de cinquième année secondaire a découvert un concours dans le magazine « Space Connection ». L'enjeu en valait la chandelle. Il s'agissait d'imaginer un ou plusieurs projets réalisables avec le satéllite PROBA. Deux projets ont étés envoyés et ils ont été retenus.


Deux projets :


Le premier projet concerne les micrométéorites. Huit membres du groupe vont tenter d'établir une cartographie de l'impact des micrométéorites détecté par le senseur placé sur le satéllite PROBA. Le but est de savoir si elles se concentrent à une latitude particulière.
Le deuxième projet vise à observer et analyser l'évolution et la configuration de trois estuaires européens (La Seinne, Pô et l'Escaut). Les élèves étudieront les transformations des bancs de sables en lien avec les conditions climatiques locales.
De tels travaux de recherche se préparent longuement. Les mardis et les jeudis, les groupes se réunissent sur le temps de midi pour discuter et plancher sur les différents projets.
Pour le moment, ils sont encore aux phases exploratoires. « L'idéal serait que les élèves simulent la recherche avec de faux chiffres » explique Bernard Sougnez, professeur de géographie au séminaire et parrain de cette aventure..
A partir de janvier, le travail d'analyse commencera réellement et durera deux ans. Les élèves espèrent obtenir des résultats rapidement pour pouvoir les présenter aux scientifiques.

Un beau palmarès

Le groupe de scientifiques en herbe en veut et veut se faire connaître. En mai dernier ils ont participé à l'expo sciences 2001 de Bruxelles. Ils ne sont pas repartis bredouilles, ils ont remporté le quatrième prix et le droit de participer à l'expo sciences internationale de Grenoble.
La RTBF les a également invités à l'émission radio « face à l'info ». Suite à ce passage, Mathias Boehler, leur a offert un site Internat pour promouvoir leur recherches. Le site est géré par les élèves responsables des projets et il est accessible en quatre langues, français, anglais, néerlandais et espagnol. Et puis le quinze octobre le groupe a été invité à donner son point de vue lors du congrès international du GMES devant un parterre de ministres et parlementaires.
Ces passionnés de l'espace sont loin d'avoir dit leur dernier mot, ils ont des idées plein la tête et une motivation hors du commun pour mener à bien leur recherches.


G. Marchandise.

 

 

Présentation | Résultats | Contacts | Forum | Sponsors | Liens
 
Hébergé par Astropof inc.