Sikote-Alin

Voici trois aspects différents de la même météorites.

1. Shrapnel : ce morceau a éclaté orès du sol. Il n'a donc pas été consumé dans l'air et on peut facilement imaginer la déchirure du morceau initial.

2. Regmaglypte : ce sont des "traces de pouces" sur la météorite. Cette strucuture se forme lors de sa pénétration dans l'atmosphère. Des morceux sont arrachés par les frottements de l'air et laisse donc des "trous", les regmagliptes.

3. Orientée : ce morceau a pénétré l'atmopshère comme une balle de fusil. Il n'a pas pivoté dans tous les sens mais a toujours gardé la même position ce qui lui donne ses lignes de fuite sur "le nez" (en haut).